Diagramme de parcelle pour "Autumn Gardening"
Mis à jour: 7/8/2017
Diagramme de parcelle pour "Autumn Gardening"
Vous pouvez trouver ce storyboard dans les articles et ressources suivants:
Plans de Leçon de Jardinage D'automne

Jardinage d'automne par Siu Wai Anderson

Plans de Leçon de Kristy Littlehale

The short story “Autumn Gardening”, by Siu Wai Anderson, gives students a new way to understand “perspective”. Students in the United States are usually given a very Western view of the bombings of Nagasaki and Hiroshima: the bombs helped us win the war. However, in Japan, there were over a hundred thousand people who were killed by these bombs and scores more injured, some for the rest of their lives. The United States showcased its might in an action that did bring World War II to an end; however, it was a decision made with a mighty cost. This is probably why President Truman is said to have agonized over it. This unique perspective of a survivor of one of the bombs is meant to point out to readers that there is always more than one side to a story.


Jardinage D'automne

Storyboard Description

Diagramme de Parcours de Jardinage D'automne - Hiroshima et Nagasaki

Texte du Storyboard

  • EXPOSITION
  • CONFLIT
  • 
  • L'ACTION EN HAUSSE
  • Mariko sort dans sa cour en novembre pour faire quelques corvées. Elle a reçu une lettre de son amie, Mitsuye, qui lui a demandé de venir à un événement d'anniversaire des bombardements d'Hiroshima pour raconter son histoire.
  • CLIMAX
  • Mariko hésite à accepter la demande de Mitsuye. Elle a beaucoup de culpabilité survivante, et elle ne veut pas faire connaître son statut de survivant. Elle a peur de perdre son assurance maladie.
  • ACTION QUI A ECHOUER
  • 
  • Comme Mariko est assise dans son jardin, elle se souvient comment elle et Mitsuye étaient sur les côtés opposés d'Hiroshima ce jour-là. Mariko reproche aux cicatrices sur son visage pour savoir pourquoi elle ne s'est jamais mariée, et elle ressent une nouvelle culpabilité d'avoir survécu.
  • RÉSOLUTION
  • Mariko presque les voyages sur un râteau de jardin est surmonté par les émotions. Elle remonte jusqu'en août 1945, alors qu'elle était infirmière à la Clinique chirurgicale de Taruya et a dû trier les victimes des bombardements avec des approvisionnements en déclin. Finalement, elle devait choisir entre les victimes qui avaient l'air d'être sauvées et celles qui ne pouvaient pas.
  • Mariko continue à lire la lettre et une phrase lui montre: «On peut parler pour les morts.» Mariko commence à se demander si c'est pourquoi elle a survécu: afin qu'elle puisse donner une voix à toutes les personnes qu'elle a regardées mourir ce jour-là.
  • Mariko décide d'éliminer les lits du jardin pour le printemps et de témoigner aux côtés de Mitsuye l'année prochaine. Cette opportunité, at-elle l'air, lui a donné un nouveau but dans la vie, tout comme les fleurs auront une nouvelle vie au printemps.