Thèmes, symboles et motifs dans "The Yellow Wall-paper"

Mis à jour: 1/13/2017
Thèmes, symboles et motifs dans "The Yellow Wall-paper"
Vous pouvez trouver ce storyboard dans les articles et ressources suivants:
The Yellow Wallpaper Lesson Plans

Le Papier Peint Jaune de Charlotte Perkins Stetson

Plans de Cours par Kristy Littlehale

"The Yellow Wall-paper", écrit par Charlotte Perkins Stetson, explore les attitudes des médecins envers les femmes et les maladies mentales à la fin du 19ème siècle. Stetson, qui a été traitée avec le controversé "Rest Cure", créé par le Dr Weir Silas Mitchell, s'est retrouvé furieux de son traitement. Les femmes ont été considérées comme faibles et perpétuellement nerveuses, en particulier dans la communauté médicale, qui ont largement ignoré les vraies maladies mentales et les luttes telles que la dépression post-partum. Stetson (plus tard Gilman) est devenu un champion du féminisme et des femmes qui se déplacent dans des carrières et des rôles au-delà de leurs maisons. Dans son travail le plus mémorable, "The Yellow Wall-paper", Stetson explore le roman thèmes pour son temps, y compris la maladie mentale, le traitement des femmes dans le mariage et les médicaments, et l'importance de l'expression émotionnelle et de la libre pensée.


Le Papier Peint Jaune

Storyboard Description

Le Papier Peint Jaune Thèmes, Symboles et Motifs

Texte du Storyboard

  • Le Papier Peint Jaune et le Motif
  • EXEMPLE
  • LE JOURNAL INTIME
  • Le papier peint vient finalement de symboliser la femme piégée à l'intérieur du narrateur, qui est vraiment malade et a besoin d'aide, mais étant brossé comme faible et nerveux par les médecins masculins. Finalement, le papier peint incarne sa panne mentale quand le narrateur libère enfin la femme derrière le papier peint, et sa conscience s'entrelace avec la femme imaginée. Dans sa rupture, le narrateur trouve finalement la liberté.
  • Le journal caché que le narrateur tient est une source de liberté de pensée et d'expression pour la narratrice, qui a été dit de ne pas même penser à son état de peur de taxer son esprit trop. C'est un endroit où elle peut exprimer ses craintes, sa culpabilité et son ressentiment envers son mari et ses médecins pour un traitement qui ne la rend pas meilleure, mais pire. C'est aussi un endroit où elle peut exprimer sa frustration face à son isolement de la famille et des amis.
  • Lumière et Obscurité
  • La narratrice se concentre beaucoup sur les différences qu'elle voit et les expériences au cours de la journée et au clair de lune. C'est comme le soleil se déplace à travers la salle que le narrateur voit les changements dans les motifs sur le papier peint. Au clair de lune, le modèle devient comme des barres, cachant la femme emprisonnée. Le jour, la femme derrière est subjuguée et tranquille, comme le narrateur; Mais la nuit, elle réveille et secoue les barreaux pour s'échapper, tout comme la tourmente intérieure et la maladie du narrateur.