Grève de l'amiante de 1949
Updated: 2/27/2020
Grève de l'amiante de 1949

Storyboard Text

  • 1949
  • 13 février : à Asbestos, les travailleurs de la Canadian Johns Mansville et de Thetford Mines décident de faire la grève
  • Nous voulons une augmentation de 15 sous
  • On veut la sécurité syndicale et un régime de pension
  • « Nous autres, on était quatre frères pis quand mon père nous a dit " je vous avertis ", on s'est entendus tous les quatre, s'il y en a un qui rentre, les trois autres vont lui faire son affaire. »
  • 2 mai : l’entreprise reprend sa production car des briseurs de grève sont embauché
  • Pas de scabs!
  • 29 avril : le syndicat accepte de se soumettre à l’arbitrage, mais le gouvernement refuse
  • « On ne négocie pas avec les anarchistes. »Maurice Duplessis
  • 1er mai : Joseph Charbonneau demande aux églises du Québec de faire une quête pour les grévistes
  • « La classe ouvrière est victime d'une conspiration qui veut son écrasement. »Joseph Charbonneau
  • 6 mai : Pendant trois jours, le gouvernement Duplessis utilise la loi d’émeute; des grévistes sont battus, et les policiers tirent s’ils le jugent nécessaire; il y aura 200 arrestations
  • « La seule mission qu'on a comme policier, c'est de maintenir l'ordre. Question de négociations entre la compagnie et les employés, etc., ça, ça nous regardait pas. Même, on n'était pas au courant et on voulait pas le savoir. »
  • 1er juillet : une entente est conclue, les grévistes reçoivent une augmentation de 10 sous
  • 5 juillet : les employés retournent au travail, mais certains seront rappelés seulement deux ans plus tard
  • On a seulement eu une augmentation de 10 sous et nos conditions de travaille sont encore difficiles.
Over 15 Million Storyboards Created
Storyboard That Family