La grève de l'amiante

  Copy


More Options: Make a Folding Card




Storyboard Description

This storyboard does not have a description.

Storyboard Text

  • 
  • 
  • 
  • 
  • 
  • 
  • 
  • 
  • C
  • Bonjour, ici Mitsumi Takahashi de CTV News. Aujourd'hui, le 14 février 2009, nous célébrons non seulement le St-Valentin, mais aussi le 60ème anniversaire de la grève de l'amiante ici au Québec.
  • T
  • V
  • Nous avons le droit à une plus grande salaire
  • 
  • 
  • 
  • 
  • Des meilleurs conditions pour les ouvriers!!
  • 
  • 
  • 
  • 
  • 
  • 
  • Un peu de temps avant cette journée fameuse, le contrat de travail des mineurs à Asbestos au Québec prend fin. Ceci donne l'opportunité aux ouvriers de demander pour de meilleur conditions lors de la réaction de cette nouvelle convention collective comme un plus grand salaire, une sécurité syndicale, un régime de pension et des mesures qui aideront à éviter des maladies attrapés dans les mines. Lorsque les compagnies refusent de leur accorder ces demandes, les ouvriers décident de prendre de l'action. La grève des mineurs commence le 14 février 1949.
  • PLUS DE DROITS! PLUS DE DROITS!
  • La réaction du premier ministre de ce temps n'était pas très content avec ces nouvelles. Maurice Duplessis, pour répondre à cet événement qu'il considérait come un problème, déclare la grève illégale et envoie un détachement de police provinciale pour arrêter la grève.
  • On ne négocie pas avec les anarchistes! Arrêtez-moi ceci le plus tôt possible!
  • Avant l'arrivée de la police, les grévistes utilisaient rarement la violence. Par contre, à l'arrivée de celle-ci, les policiers battaient les ouvriers, utilisaient du gaz lacrymogènes et tiraient des coups de feu de semonce dans l'air.  Les grévistes, en retour, battaient les policiers. La violence utilisée par les policiers deviendront un enjeu majeur de cette grève.
  • En entendant les reportages de la grève, le peuple prend le côté des grévistes. Il dit qu'ils ont le droit de faire la grève et que les actions de la police sont injustes. Même l'Église catholique prend le côté des grévistes. Ils offrent de l'aide à tous ceux qui sont touchés par la grève. Monseigneur Joseph Charbonneau va encore plus loin et encourage la grève. Un peu après, Duplessis exile le Monseigneur à Vancouver.
  • 
  • 
  • La classe ouvrière est victime d'une conspiration qui veut son écrasement. Il faut les aider.
  • 
  • 
  • C
  • T
  • V
  • Maurice Duplessis ne voulait pas qu'il y ait de règlement parce qu'il ne voulait pas qu'une grève dite illégale ait apporté quelque chose aux ouvriers.
  • Après beaucoup de négociation, un nouveau contrat est rédigé le 1er Juillet 1949. À la suite de cet événement, un minimum de meilleurs conditions est accordé aux ouvriers. Plusieurs mineurs seront même pas réembauchés. Les scabs, des hommes qui ont travaillé pendant la grève, leur remplaceront indéfiniment. Des grands personnages comme Pierre E. Trudeau et Gérard Pelletier parlerons avec passion de la grève d'amiante à Asbestos, Québec. Je m'appelle Mistumi Takahashi, ceci est CTV News , Montréal.
  • Le drame d'Asbestos annonçait violemment l'avènement de temps nouveaux.
More Storyboards By mhalebi
Explore Our Articles and Examples

Try Our Other Websites!

Photos for Class – Search for School-Safe, Creative Commons Photos (It Even Cites for You!)
Quick Rubric – Easily Make and Share Great-Looking Rubrics
abcBABYart – Create Custom Nursery Art