La grève de l'Amiante

  Copy


More Options: Make a Folding Card




Storyboard Description

This storyboard does not have a description.

Storyboard Text

  • Les travailleurs de la mine à Asbestos vivent dans dans la misère, exposés à des poussières néfastes pour la santé et dangereuses, aussi, le salaire qu'ils reçoivent est minime. Ils commencent à en avoir assez.
  • On peut même pas se laver sur l’ouvrage. Après l’ouvrage, on retourne chez nous tout en coton, quand on vient pour se déshabiller, ça tombe à terre
  • Nous autre, la révolution sociale au Québec, on s’en fout de ça. Nous autres, on se trouve ben dans notre p’tit village. Moi, le problème c’est que je veux une piasse de l’heure. C’est ça l’enjeu du conflit. Une piasse de l’heure pi des guidis, des vacances, une affaire de même.
  • ON VEUT LA GRÈVE!!!
  • On veut un dollar l'heure, on veut la sécurité syndicale, on veut un régime de pension et des mesures pour réduire la progression de la silicose! On veut du changement!
  • 13 Février 1949: Le militant syndicaliste Jean Marchand fait un discours motivant les ouvriers à faire la grève, puis à se révolter.
  • Le 23 février 1949, le premier ministre du Québec, Maurice Duplessis, déclare la grève illégale et déploie un détachement de la police provinciale pour se concentrer sur les grévistes dangereux
  • On ne négocie pas avec les anarchistes. Je déclare donc la grève ILLÉGALE
  • Le Québec fournit 85% de l'amiante aux compagnies américaines, les propriétaires américains ne peuvent donc pas perdre leur productivité, alors ils engagent des briseurs de grève «scabs».
  • The French Canadians are trying to make a strike. I'll need to hire some scabs for my asbestos mines. Quebec is the #1 source of this raw material, so I can't afford to lose this factory
  • Pour répliquer, les ouvriers de mines créent des barrages routiers pour empêcher les briseurs de grève de se rendre au travail. En conséquent, les policiers deviennent plus strictes et ils surveillent de plus près les mineurs.
  • Bravo les gars! Nous avons bloqué les routes pour que les «scabs» ne pourront pas aller travailler! Nous nous ferons enfin entendre!
  • Malgré que nous sommes plus présent et nous sommes plus actif sur les champs de grèves, ils n'arrêtent pas! Je pense que ce saurait le temps que nous commencions a faire des menaces.
  • Le 1er juillet 1949, après toutes ces manifestations mouvementées, une entente entre les employeurs et les mineurs a été conclue. Aussi, ces manifestions de mineurs ont aidé d'autres québécois à se révolter eux aussi. Cette vague de révolte était une vague pionnière pour le Québec.
  • J'ai seulement eu une augmentation de 10 sous, puis cetrains de mes collègues, mes chums, sont revenus 2 ans plus tard. 
Explore Our Articles and Examples

Try Our Other Websites!

Photos for Class – Search for School-Safe, Creative Commons Photos (It Even Cites for You!)
Quick Rubric – Easily Make and Share Great-Looking Rubrics
abcBABYart – Create Custom Nursery Art