La grève de l'amiante

  Copy


More Options: Make a Folding Card




Storyboard Description

This storyboard does not have a description.

Storyboard Text

  • En 1949, dû à leurs mauvaises conditions de travail, à la poussière d'amiante qui est nocive pour les travailleurs et leurs mauvais salaires, les employés des mines et des usines d'amiante décident de faire la grève contre lers employeurs.
  • On veut la grève! On veut une augmentation de 15 sous!
  • J'ai eu la silicose à cause de la poussière d'amiante! On veut des meilleurs conditions de travail.
  • Nous devons avoir une sécurité syndicale !
  • Je suis même prêt à vous référer d'autres personnes qui pourront vous aider.
  • Nous avons besoin de votre aide. Si vous acceptez, nous allons vous payer un meilleur salaire que celui que vous avez. Nous vous récompenserons puisque nous devons avoir des travailleurs qui continuent de travailler pour briser la grève.
  • « Maurice Duplessis ne voulait pas qu'il y ait de règlement parce qu'il ne voulait pas qu'une grève dite illégale ait apporté quelque chose aux ouvriers. »
  • Je rend maintenant les grèves interdites. J'ai aussi fait une entente avec la police. Ils vous surveilleront de proche.
  • « Les grévistes sont seuls au monde : ils ont contre eux la police, la loi, la compagnie, le gouvernement et une partie de l'opinion publique. »
  • On va vous lancer des bombes au gaz lacrymogène et vous tirer dessus si vous n'arrêtez pas vos grèves !
  • Mais monsieur, c'était notre devoir de protéger les familles privées de ressources.
  • Les syndicaux sont des saboteurs et des agents subversifs. Même vous, vous les protégez et vous êtes sensible à leur cause.
  • Vous nous avez trahis ! Je vous exile à Vancouver, et que je ne vous revoie plus ici !
  • 50 ans plus tard...
  • « ça va faire 50 ans. Un gars qui rentre prendre une bière à l'hôtel va se faire dire : Maudit scab » 
  • Maudit scab ; « Nous autres, la révolution sociale au Québec, on se foutait de ça comme l'an 40. Nous autres, on se trouvait ben dans notre petit village. Moi, le problème c'est que je vouai avoir une piasse de l'heure. C'était ça qui était l'enjeu du conflit. Une piasse de l'heure pis des guidis, des vacances, des affaires de même. »
Explore Our Articles and Examples

Try Our Other Websites!

Photos for Class – Search for School-Safe, Creative Commons Photos (It Even Cites for You!)
Quick Rubric – Easily Make and Share Great-Looking Rubrics
abcBABYart – Create Custom Nursery Art