La Tragédie de Jules César Ethos, Pathos et Logos
Mis à jour: 1/14/2017
La Tragédie de Jules César Ethos, Pathos et Logos
Vous pouvez trouver ce storyboard dans les articles et ressources suivants:
Julius Caesar Play Lesson Plans

La tragédie de Jules César par William Shakespeare

Plans de Leçon par Rebecca Ray

Craignant Rome perdrait sa démocratie sous le règne de César, Brutus accepte de tuer son ami au nom de Rome. "Ce n'est pas que j'aime moins César, mais que j'aime beaucoup Rome." (Act 3 Scène 2) Conspirant avec d'autres sénateurs, Brutus et Cassius coupent César à mort César le jour de son couronnement. Jules César célèbre: «Et tu, Brute? Indiquant son profond sentiment de trahison.


La Tragédie de Jules César

Storyboard Description

Rhétorique La Tragédie de Jules César Ethos, Pathos et Logos

Texte du Storyboard

  • «C'était mon ami, fidèle et juste pour moi.
  • ETHOS
  • «C'était la moindre de toutes.
  • PATHÉTIQUE
  • «Il a ramené beaucoup de captifs à Rome, à qui les rançons ont rempli les coffres généraux.
  • LOGOS
  • La volonté de César I, Jules César, d'esprit et de corps sain, lègue 75 drachmes et la moitié de mes vergers au peuple de Rome que j'aime.
  • Antoine justifie ses paroles avec la crédibilité de connaître César. Il dit qu'il était toujours juste et juste et qu'un vrai ami le saurait.
  • Antony crée un lien émotionnel avec la foule. Il leur fait regarder les coups de couteau infligés par Brutus, l'ami de César. Avec ses paroles et ses actions, Antoine crée des sentiments de pitié, d'angoisse et de méfiance envers les citoyens romains.
  • Tout au long de son discours, Antoine donne des exemples de la générosité et de l'humilité de César comme preuve qu'il a été injustement assassiné. Cela culmine dans la lecture de la volonté de César, qui donne à chaque citoyen 75 drachmes et la moitié de ses vergers. Antony s'en sert comme preuve pour prouver logiquement que César n'était pas un tyran.