Tâche 5.3

Tâche 5.3
  Copy


More Options: Make a Folding Card




Storyboard Description

This storyboard does not have a description.

Storyboard Text

  • Mon bébé est très jeune et j’ai reçu aucune congé de maternité. De plus, ma fille est déjà 12 ans et dans notre circonstance, elle est forcée a travailler avec moi même quand elle est enfante. C'est horrible qu'elle doit travailler avec moi, mais c’est commun pour les enfants de commencer le travail si jeune. 
  • Je suis une femme du Bangladesh et je m'appelle Angela. Je me réveille à 6 heures du matin pour aller travailler à 7:30. Je travaille dans un atelier de misère comme ouvrier du vêtement. J’ai trois enfants que je ne vois pas souvent, car je dois travailler pour supporter ma famille.
  • Voici ou je travaille toujours, 7 jours par semaine. Nos droits sont exploités dans ce lieu, puisqu’il y a peu d’espaces, des conditions hasardeuses et chaque jour il y a le risque d’être blesser ou même la chance d’un feu de bâtiment.
  • Fatigué et malade.
  • Comment tu te sens aujourd'hui Rafia?
  • Oui, Rafia est enceinte et est encore forcée de venir au travail. 
  • Bonne chance avec ça!...hahaha
  • Après des heures de travail, nous essayons de tirer le meilleur de ce que nous faisons. Donc, nous rions toujours des blagues, car ça fait le temps passé plus vite!  
  • Ma belle-mère vient nous rendre visite ce week-end! 
  • hahahaha
  • Maman, je suis fatigué. Je veux aller à la maison, je déteste ce travail!
  • Je sais ma belle, c'est presque le dîner et on peut prendre une pose. Je sais que tu es fatigué, mais tu es douze ans et j'ai commencé a travailler a ton âge aussi. C'est comment ça fonctionne ici. 
  • Voici notre seule pose pendant la journée. Nous avons 30 minutes seulement pour manger et reposer. On vas dans la couloir ou parfois dehors parce que nous avons besoin d'une pose du petit chambre entasser ou on travaille chaque jour. 
  • Ça c'est Ali, notre patron. Quand il arrive, nous sommes tous silence avec aucune voix ou opinion. Il nous crient pratiquement tous les jours, car il pense que nous travaillons pas assez vite. Ali ne nous donne aucune respect et droits comme personnes. Il m'a déja harceler sexuellement. Je peux rien faire. J'ai besoin de cette emploi pour aider mes enfants. 
  • C'est quoi ça?!
  • Non, vous devez être ici et si vous ne l'être pas, je te licencierai dans un instant! 
  • Vous ne méritiez aucun droit! Tu travaille pour moi et c'est mes règles!
  • Monsieur, serait-il possible que je prenne ma journée de pose demain? Je me sens terriblement mal ces derniers temps. 
  • Voici notre réalité. Nous n'avons pas de droits comme travailleurs ni personne. 85% des fabricateurs de vêtements sont des femmes. Nos patrons n'ont aucun respect pour nous et nous espérons des réformes juridiques. 
  • Des heures ont passé et nous sommes encore ici. On est supposer de finir le travaille a 7:00 et c'est maintenant 12 heures du matin. Ce n'est pas juste. On est fatigué. C'est souvent qu'on doient tous rester tard le soirée pour finir. Même des journées de 14 heures quand les journées normales devront être 8 heures maximum. 
  • Ouch! J'ai fais mal au bras. Je l'ai coupé avec la machine a coudre. C'est souvent que nous font mal, car c'est très difficile de se concentrer quand on est tellement fatigué.  
  • Finalement, je va a la maison. Ma fille a rentrer plus tôt avec Rafia. C'est maintenant 3:00 du matin. Je dois allé me coucher et répéter ce journée encore. 12-14 heures par jours, 7 jours par semaine. 
  • Je vois que j'étais payer. Je suis payer 3000 taka par mois. Qui se compare a 47$ canadien. Prend en consiération qu'avec ce salaire, je suis supposer de supporter mes enfants et moi même.  
  • Je suis épuisé après le travail et puis demain je répète exactement la même journée et conditions terrible . Voici une journée dans ma vie comme ouvrier de vêtement en Bangladesh.
  • Un feu désastreux a commencer durant la soirée. Absolument détruit l'atelier de misère ou ses femmes travaille.
  • Les feux sont très commune, lors des mauvais conditions dans le lieu du travaille. Comme solution, la personnage Angela pourrait allé protester pour les droits des dans les ateliers de misères. Avec plusieurs protestes en Bangladesh, cela peut influencer le gouvernement a rendre plus sérieux en considérons réformer des lois pour que c'est plus sécuritaire pour les travailleurs.  
Explore Our Articles and Examples

Business Resources

All Business ArticlesBusiness Templates

Film Resources

Film ResourcesVideo Marketing

Illustrated Guides

BusinessEducation
Try Our Other Websites!

Photos for Class   •   Quick Rubric   •   abcBABYart   •   Storyboard That's TpT Store