L'Avare, Acte IV, scènes IV et V

L'Avare, Acte IV, scènes IV et V

Storyboard Text

  • Acte 4 scène IV
  • Je me fous de ça!
  • Qu’est-ce qui se passe icitte? Quel est le problème?
  • Tu me parles ainsi avec un tel manque de respect?!
  • Ah, Monsieur, doucement.
  • Je vais pas me laisser faire!
  • Ah, Monsieur, parler plus lentement.
  • Mais c’est ton père !
  • Laisse-moi faire!
  • Hé quoi, à votre fils ? Encore, passe pour moi.
  • Samuel, je voudrais que vous règle cette situation et lui montrer qu’il a tort!
  • D’accord... Éloignez-vous un peu.
  • Ah ! il a tort.
  • Moi, j’aime une fille et je veux l’épouser ; et ce traître a l'audace de l’aimer aussi et de négliger mes ordres!
  • Ne penseriez-vous pas que rentrer en compétition avec moi est une mauvaise chose? Ne me doit-il pas le respect de respecter mes voeux?
  • OK, s’il t’a choisi pour que tu nous aides à régler ce problème, c’est d’accord, je veux bien te dire mon point de vue.
  • C’est un honneur que vous me donnez.
  • J’aime une fille qui est aussi amoureuse de moi , et qui accepte tout l’amour que j’ai pour elle, et mon père veut me voler ma blonde, en voulant la marier!
  • Il a tort bien sûr...
  • Il n’a pas honte, à vouloir se marier, à son âge ? il ne sait même pas ce que c’est d’être amoureux !
  • Vous avez raison, il a tort. Laissez-moi lui parler.
  • Hé bien, votre fils n’a pas aussi tort que vous le dites. Il dit qu’il sait le respect qu’il vous doit, et qu’il s'est fâché dans le moment. Il fera ce que vous vouliez pour vous plaire, pourvu que vous le traite mieux que vous le faite en ce moment. Il faut lui donner des options de fille en mariage, un match qui est acceptable pour lui.
  • Dites-lui que tant qu'il choisit une femme autre que Marianne, il a ma bénédiction.
  • Hé bien, votre père n’est pas si déraisonnable que vous le dites ; et il m’a informé que ce sont vos actions qui l’ont mis en colère ; il n’en veut seulement qu’à vos actions, et qu’il sera fort disposé à vous accorder ce que vous souhaitez, pourvu que vous vouliez lui écouter, et lui rendre respect. Il faut que tu lui écoutes comme un bon fils.
  • Ah, Samuel, dis-lui que s’il me donne Marianne, j’serai toujours à son service puis je ferai tout ce qu’il voudra... Oui, je peux vivre avec ça.
  • Cela est fait. Il consent à ce que vous dites.
  • Dieux merci...
  • Tout est conclu. Il est content de vos promesses.
  • Finalement, tout est résolu!
  • Mon pauvre Samuel, je te serai redevable toute ma vie.
  •  Il n’y a pas de quoi, Monsieur.
  • Messieurs, vous n’avez qu’à parler ensemble : vous êtes en accord maintenant.
  • Je vous remercie.
  • Je vous remercie, Samuel, et cela mérite une récompense. Je vous suis en dette.
Over 20 Million Storyboards Created
Storyboard That Family